The Gold Line 5’30+4’30

Installation - Biennale de l'Image Possible 2020, Liège, Belgique.

Composition sonore et photographique à base d’enregistrements réalisés à auprès des antennes en usage dans les échanges algorithmiques de la Finance Haute Fréquence.

Trois tirages photos bitmap sur affiche 210×140 cm, système-son 4 voies.

L’algorithme financier ignore les particularismes locaux. Il passe au dessus de nos têtes, littéralement. Muni de microphones et capteur variés, d’une Software Defined Radio apte à saisir les missives hertziennes d’ordinaire inaudibles qui transitent par des antennes en forme de gros tambour, le son de la finance nous devient palpable, entièrement malléable. Nous le forçons à coexister avec d’autres sonorités qu’il ignore : celles de l’humain, de l’animal, du végétal, du vivant.

Trois photos d’antennes grand format s’affichent sur trois pylônes de béton. Ainsi se délimitent une zone d’écoute qui accueille les visiteurs avec une composition de 5 minutes 30 diffusée sur quatre haut-parleurs. La composition se prolonge par 4 minutes 30 de silence. Un silence provisoire pour permettre à l’activité humaine, aux désirs sociaux, à la communication verbale et gestuelle de reprendre vie sous les totem-antennes de la Haute Finance.

Biennale de l’Image Possible 2020