Jean-Philippe Renoult

Jean-Philippe Renoult *1963, is a writer, radio producer and sound artist based in Paris. He has worked as a radio producer for French public radio, including France Culture, for over fifteen years. His work focuses on field recordings and electroacoustical transformation of environmental sounds. Recent works include A.V.I.O.N, a radio installation inspired by the world of aeronautics and his ongoing audio grafitti project, Tag Audio Loops, which was selected for the Marl Media Art Award in Oct 2014 and now features over 120 recordings from all over Europe, the latest sighting was at Waverly train station in Edinburgh. His radio pieces have been played on Resonance FM, Kunst Radio, France Culture, ABC Classic, the Radia network and have been edited on the Deep Wireless, Vibrö, Aphasia and Subrosa labels. He currently teaches creative radio practices in Paris and has recently taken up the shruti box.

Jean-Philippe Renoult *1963, artiste sonore auteur et réalisateur de créations radiophoniques, basé à Paris. Engagé dans les pratiques de field recordings —enregistrements de terrains, il introduit ce matériau dans des compositions et dispositifs d’écoutes.

Il prospecte les croisements possibles entre sound art et street art au travers du projet continu 'Tag Audio Loops' qui exploite les territoires de plusieurs géographies et villes européennes depuis 2011. Ses travaux incluent 'Pourtant Tout Simple', une création électroacoustique au GRM (Groupe de Recherches Musicales) en 2005 ; 'I Could Never Make That Music Again', avec Jean-Yves Leloup pour l’exposition Radiodays à la galerie De Appel, Amsterdam, dont l’édition CD sur le label Subrosa reçoit le Prix du Jury des Qwartz Awards des musiques électroniques et des musiques nouvelles en 2008 ; 'Territoires Aléatoires', une cartographie-parcours sonore à la Cité Internationale Universitaire de Paris en 2014. Il explore, depuis 2016, les narrations et méthodes de compositions rendues possibles par les avancées binaurales dans la série “Makesound” initiée avec le média Makery sur le thème des machines en usages dans les fablabs.


En tant qu’écrivain, il est l’auteur de 'Global Techno : voyages initiatiques au coeur des musiques électroniques' (prix de littérature musicale de l’Académie Charles Cros en 1999). Il est rédacteur en chef de CODa Magazine, mensuel historique des cultures et musiques électroniques de 1994 à 1999. Il écrit dans Art Press, entre autre sur Christian Marclay, les Residents (unique entretien de cette formation culte à ce jour), pour MCD — Musiques et Cultures Digitales.

Chroniqueur spécialisé à Radio FG, Radio Nova, puis France Culture. A l’invitation de Daniel Caux et Laure Adler il intègre l’équipe des producteurs réguliers de France Culture. Entre 1999 et 2005, il produit des émissions référentes en s’attachant à révéler les croisements entre musiques populaires et musiques savantes. Toujours sur France Culture, il initie l’atelier de création sonore, En Echos/SonoTech, ainsi que les débats hebdomadaires Net Plus Ultra qui questionnent les enjeux d’internet et de la cyber culture. Animateur des rencontres publiques Cinéma de Demain au centre Pompidou à partir de 2001, il y propose en 2005 le cycle de conférences Voir et Entendre qui sonde les rapports entre le son et l’image dans le cinéma et les art contemporains. Il est aussi programmateur de La Nuit Electro de la Cité de la Musique en 2003.

Jean-Philippe Renoult travaille aussi en duo avec sa partenaire, DinahBird, avec qui il conçoit des bandes originales de films, des installations et des dispositifs de radio transmissions.